Le blog !

Le blog de Joséphine !

Interview avec Cristina Rodriguez

Oh joséphine - Interview avec Cristina Rodriguez

Publié le 07/02/2022 13:37:16

Partager cette page :

Joséphine- Cristina, à quel moment avez-vous su que l'Art serait votre vie ?

Cristina- En 1987, quand j'ai monté ma première exposition  https://www.cristina-rodriguez.com/exhibitions/pictures-at-an-exhibition/CR87-01.php , qui allait aussi compter dans l'obtention de mon diplôme, j'ai su dans mon cœur que la peinture serait mon but dans la vie et que j'allais lui consacrer tout mon temps. J'ai aussi décidé à ce moment là que je vivrais de la vente de mes tableaux sans jamais faire de compromis sur "ma vision". Ce fut un moment d'épiphanie. Aujourd'hui, en 2022, je peux dire ma fierté et mon contentement d'avoir tenu les promesses faites à la jeune femme que j'étais.

JoséphineVous avez voyagé à travers le monde entier... Et c'est finalement la culture d'Amérique Latine qui vous inspire toujours le plus aujourd'hui. Comment expliquez-vous cela ?

Cristina- Nous avons tellement en commun. Nous pouvons être différents de par notre couleur de peau, notre culture et même notre perception de la vie, mais nous partageons tous ceci : un esprit dans un corps humain.

Nous avons tous des désirs, des peurs et des espoirs.
Nous avons tous la possibilité de développer la meilleure version de nous-mêmes, de nous élever et de trouver la joie dans nos vies personnelles.
Après tous ces voyages, j'ai compris que la couleur et les histoires font partie de toutes les cultures. Les Eskimos, les Indiens Américains, les Africains, nous avons tous besoin d'exprimer nos vies à travers la danse, les mots et la couleur.
Je suis née dans un endroit particulier qui avait intensément le sens des récits et de la couleur, ce qui fait partie de mon ADN. Je me souviens du grand artiste Colombien Fernando Botero disant que plus une expérience est personnelle, plus elle est universelle.
Lorsque j'ai présenté mon exposition sous la pyramide du Louvre  https://www.cristina-rodriguez.com/exhibitions/la-fete-sous-la-pyramide/CR98-01.php, je me souviens que les personnes qui travaillaient là étaient emportées par mes peintures. Elles étaient enchantées par elles. J'ai rencontré des chauffeurs de taxis genevois qui ont adoré mon exposition  https://www.cristina-rodriguez.com/exhibitions/promenades-enchant-es-gen-ve/CR538.php et étaient ravis que je leur donne des cartes postales de mes œuvres.
Ce n'est pas que je me sente plus inspirée par le monde d'Amérique Latine, c'est plutôt qu'être Latino Américaine me fait regarder le monde avec un regard particulier. Et c'est un immense cadeau de la vie. Je suis certaine que j'aurais eu une perspective différente si j'étais née en Islande ou en Nouvelle Zélande.

JoséphineVos peintures sont si joyeuses et donnent de l'espoir. Est-ce un choix conscient ou une expression qui vous déborde ? Et pourquoi l'huile ?

Cristina- C'est une décision et c'est un choix depuis le début pour montrer qu'il y a toujours de la beauté et de la poésie autour, même dans les pires circonstances.

Je viens d'un pays très violent. J'ai toujours été impressionnée par la quête pour la vie et la beauté d'êtres humains qui ont été abîmés par la violence. A travers mes voyages, j'ai vu des femmes , dans de nombreux camps de réfugiés, qui plaçaient devant leur tente un petit pot avec des fleurs, au moins une fleur. J'en ai vu qui mettaient des tissus colorés en guise de rideaux. La couleur porte l'espoir, la couleur porte la vie, la couleur fait dépasser la peine et l'apathie. Les histoires aussi.
J'ai vu avec consternation, dans de nombreuses exhibitions artistiques tout autour du monde, tant d'artistes qui étalent l'agonie et la souffrance de pauvres gens, juste pour des applaudissements, juste pour faire la couverture d'un magazine. La destruction prend une seconde ; la construction prend des décennies.
Jorge Luis Borges a dit qu'il réussissait à trouver, au moins une fois par jour, un moment au paradis. Je crois qu'il a tellement raison. Un coucher de soleil, un lever de soleil, le chant d'un oiseau, il y a toujours quelque chose, aussi petite soit-elle, pour vous faire sourire et vous donner le courage de continuer à vous battre.
La vie est brutale. La vie est injuste. Nous connaissons tous la souffrance. Dans le même temps, la vie est splendide. La vie est merveilleuse.
Mon travail est de donner de l'espoir, redonner le sourire à quelqu'un qui est dans l'obscurité, qui pense impossible de sortir de sa souffrance.
Je sens que mon travail est comme des traces d'amour que je laisserai quand mon esprit aura quitté mon corps.
Jepeins à l'huile sur des toiles parce que l'huile est vivante (contrairement à l'acrylique) et je me consacre à la maîtrise de ce medium. Cela me prendra toute cette vie. Mes tableaux ont atteint une certaine maturité, ainsi que ma manière de travailler l'huile. Je crois que la liberté est la possibilité du choix. Et je sens encore maintenant que mon choix de l'huile sur le lin est juste.

 

JoséphineVous m'avez dit que vous appréciez la culture française et j'ai cru comprendre que votre expérience de cette culture et/ou des français avait quelque chose à voir avec votre collaboration avec Oh Joséphine !

Cristina- Toutes les femmes de ma famille, depuis mon arrière-grand-mère jusqu'à ma mère, ont eu une éducation française et ont été envoyées au moins un an à Paris avant d'être mariées. Leur manière de marcher, de penser, les livres qu'elles lisaient, leur cuisine et même la musique qu'elles écoutaient étaient influencés par leur éducation française. La France a eu une grande influence sur l'Amérique Latine. L'indépendance par rapport à l'Espagne a été largement inspirée de la Révolution Française et de ses grands penseurs de l'époque.

J'ai moi-même vécu entre Genève et Paris quelques années avec mon compagnon qui était français et me suis toujours sentie chez moi en France.

Oh-Joséphine a choisi des images de mes tableaux depuis Bridgeman Images. Je suis immédiatement tombée sous leur charme et je me délecte des messages de Didier.

Je me sens chanceuse de faire partie de l'aventure de Oh-Joséphine !